Archives pour la catégorie Documentaires

Le yoga comme cure de désintoxication

Voici un documentaire sur le parcours de Stéphane Haskell auteur du livre “RESPIRE” ~L’INCROYABLE HISTOIRE D’UNE RENAISSANCE PHYSIQUE ET SPIRITUELLE
Un ouvrage pratique, éclairant, un témoignage bouleversant

Il est également le réalisateur du film “YOGA, un souffle de liberté“.

Dans une maison loin du tumulte, Frédéric Lopez reçoit en face-à-face, un invité au destin hors du commun, qu’il soit célèbre ou anonyme. Dans un second temps, l’invité présente des proches qui comptent pour lui et qu’il souhaite remercier pour leur présence lors de moments difficiles.

Extrait de l’émission “Mille et une vies” diffusée le 13/09/2016 à 14h sur France 2. Retrouvez plus d’extraits et informations sur http://www.france2.fr/1001vies

~~Après plusieurs années d’une vie dissolue, noyée dans l’alcool et les mensonges, Stéphane Haskell décide de fuir New York pour revenir à Paris. Il devient abstinent, intègre un groupe de thérapie et reprend goût à la vie jusqu’à ce qu’un banal mal de dos tourne au cauchemar. Victime du syndrome de la ” queue de cheval “, un écrasement de la moelle épinière, il se retrouve paralysé, incontinent, désespéré. C’est la rencontre avec le yoga qui le sauvera. Défiant tous les pronostics des médecins traditionnels, il reprend peu à peu le contrôle de son corps grâce à la pratique assidue de cette discipline millénaire. Aujourd’hui il peut de nouveau marcher et mener une vie normale. Et, symbole de sa victoire sur la douleur et le handicap, il peut même skier ! Porté par la reconquête de sa vitalité, il s’est lancé dans un tour du monde pour recueillir les témoignages de pratiquants du yoga, qu’ils soient malades atteints du sida ou de la sclérose en plaques, prisonniers, écoliers, médecins, grand maître hindou comme B.K.S. Iyengar… Par le yoga, tous ont réussi à se soigner ou à réconcilier leur corps et leur esprit, et à tendre vers l’harmonie.
Témoignage poignant et manuel de survie, ce livre, à partir d’exemples humains concrets, nous donne des clefs pour se reconstruire sur les plans mental et physique. C’est aussi un guide spirituel pour aider à nous reconnecter avec la nature et trouver la voie de la sagesse.

Yoga Iyengar – médecine traditionnelle de l’Inde

Fondé en Inde à Pune, le yoga Iyengar propose de soigner les maladies les plus graves.
Le yoga est une discipline emblématique de la société indienne. Fondée à Pune, dans l’est de l’Inde, par le maître B. K. S. Iyengar, l’école de yoga du même nom propose de soigner par la pratique les maladies les plus graves.
Des millions d’Indiens pratiquent le yoga, méthode destinée à purifier le corps et l’esprit pour les mettre en harmonie avec le monde. Dans la cité industrielle de Pune, dans l’est de l’Inde, B. K. S. Iyengar, vénéré dans le monde entier et décédé en 2014, a fondé sa propre école. Ce grand maître de yoga, qui utilisait son corps comme une sorte de laboratoire pour comprendre chaque maladie, a élaboré des asanas (des postures) pour soigner les pathologies les plus graves. Atteint d’une leucémie, Sunil Shirodakar, 62 ans, vient suivre un programme thérapeutique. Sera-t-il efficace ?

Documentaire : Arte Geo 360 – 21/11/2015

Film complet

Mon docteur indien


Documentaire réalisé par . Ecrit par , .

Producteur : ARTE France, Artline Films

Un cancérologue français part en Inde avec une ancienne patiente qui a fini par vaincre la maladie grâce à la médecine traditionnelle. Ou comment peuvent se rapprocher deux thérapies aux méthodes divergentes.

Une histoire vraie, individuelle et singulière, de guérison. Ce film nous emmène dans le sud de l’Inde, sur les pas d’un duo surprenant et improbable : le professeur Thomas Tursz, célèbre cancérologue français et directeur de l’Institut Gustave-Roussy, à Villejuif, mû par le désir de confronter ses connaissances, y est entraîné par Nella Banfi, son ancienne patiente qui a soigné son cancer grâce à la médecine indienne. Cette histoire est celle d’une femme qui a vécu le parcours éprouvant de la médecine moderne, de la chirurgie, des traitements et du doute. Et qui a finalement choisi une voie différente, mais complémentaire de celle qu’on lui proposait. Et a vaincu la maladie. C’est une démarche étonnante et inattendue : celle d’un éminent docteur au sommet de ses connaissances, qui part à la découverte d’une médecine qui, apparemment diffère radicalement de la sienne.

Bain rituel au Temple

Ni donneur de leçons, ni prescripteur, Mon docteur indien est aussi l’histoire d’un métissage de cultures, d’une mondialisation positive, où des approches différentes se rencontrent pour mieux s’enrichir. Le film explore les ponts qui existent entre la médecine traditionnelle, la science et la médecine moderne, qui s’accordent à repositionner le patient au cœur du processus de guérison pour soigner la personne et non la maladie.

Film complet

Presse

« C’est le périple indien d’un curieux duo – la patiente indocile et le docteur incrédule – que filme avec une pointe d’humour Simon Brook. Un périple insolite et captivant, au récit maîtrisé et à l’image superbe » – Télérama

« Un voyage raconté sur un ton aussi léger que profond. Un documentaire étonnant » – Le Nouvel Observateur

« Une rencontre entre deux conceptions de la médecine enrichissante et prometteuse » – La Croix

« Une mise en parallèle entre deux pratiques totalement opposées, enrichies par le témoignage émouvant, en fil rouge, d’une ancienne patiente. » – Télé Câble Satellite

» « Mon docteur indien » avance entre témoignages, dialogues, visites en laboratoire, avec une véritable sensibilité et beaucoup de pertinence. Et comme tout ce qui touche à l’espoir, dans le domaine de la médecine, ça met plutôt de bonne humeur. » – Le Vif-L’Express

YOGA, un souffle de liberté

Documentaire intéressant diffusé sur LCP sur les bénéfices du yoga dans  la maladie 

Le reporter : Stéphane, victime d’un grave accident nous raconte comment il a surmontée cette terrible épreuve, grâce au yoga, et notamment grâce aux rencontres qu’il a pu faire sur son chemin vers la guérison.

Le programme nous fait voyager par la Californie où le yoga est de plus en plus populaire. On reçoit le témoignage d’une jeune femme : figure emblématique du yoga aux Etats-Unis. En passant par ses prisons où des grand gaillards tatoués pratiquent le yoga une fois par semaine pour « se libérer l’esprit » ou « retrouver la paix intérieure » comme certains d’entre eux le disent ou par des hôpitaux, où le yoga devient une thérapie, on remarque que la pratique du yoga a pour chacun une finalité différente.
Pour certains il aide à se libérer d’une journée stressante, pour d’autres il est un outil de combat contre la maladie ou le handicap et pour d’autres encore, il est pratiqué pour oublier l’enfermement des barreaux et se libérer spirituellement.

yoga-un-souffle-de-liberte-e1464031958938Au fil des témoignages nous arrivons au Kenya, en pleine nature chez les Masaï : un homme de la tribu enseigne le yoga aux plus jeunes, comme aux plus âgés, ils ont tous adoptés le yoga car il est similaire à leurs valeurs et à leur culture.

Dans un autre décor, au cœur des bidonvilles de Nairobi une jeune New-yorkaise se démène depuis quelques années pour former des professeurs de yoga kényans qui partageront leurs connaissances avec les femmes et les hommes des bidonvilles, pour qu’ils « reprennent confiance en eux, apprennent à se respecter et à s’apprécier », ainsi que dans les prisons, comme dans la prison féminine que l’on nous fait visiter, dans la section où les femmes sont séropositives : ces femmes attendent avec impatience les cours de yoga (donnés, au mieux, 4 fois par mois) qui soulagent leurs corps et leurs esprits. L’américaine est convaincue que le yoga peut les aider à  prendre conscience des dangers de la drogue, de la violence et de l’importance de porter un préservatif pour éviter de contracter le virus du sida.

Nous poursuivons notre périple en Inde, dans le Pays de naissance du yoga où nous rencontrons le célèbre B.K.S Iyengar élève du grand maître du yoga Krishnamacharya, son témoignage est un vrai message d’espoir pour le reporter et pour nous tous : en effet, Iyengar, enfant chétif né faible et atteint de plusieurs maladies, rencontra le yoga à travers son « guru » puis devint son propre maître, créa sa propre école de yoga et vaincue la maladie.

En Inde le yoga est inscrit dans la culture et les habitudes des habitants : il est enseigné à l’école dès le plus jeune âge et on célèbre toujours les grands maîtres de cet art.

Le film complet

 

Le film documentaire était suivi d’un débat sur le thème « Yoga, la solution à tous les maux » avec la participation d’Adeline Blondiau, actrice et pratiquante de yoga, stéphane Haskell le réalisateur, Michèle Delaunay député socialiste  et Jean Leonetti député Les Républicains.

Bon il faut avouer que le débat n’est pas passionnant, la présence des deux députés est seulement justifiée par le fait que le débat a lieu sur la Chaine Parlementaire mais le témoignage de Stéphane Haskell est néanmoins intéressant.

Yoga, un souffle de liberté (documentaire+débat)