Archives de catégorie : Accueil

Les quarts d’heure de Padmini

Vous l’avez vu on a mis en place des cours hebdomadaires.

Pour ceux qui veulent pratiquer EN PLUS un peu tous les jours, je mets en place également les quarts d’heure de Padmini (cette page quoi).

Ce seront tout simplement des pratiques courtes (1 /4 d’heure) que vous pouvez donc facilement intégrer dans votre journée sans trop bousculer votre emploi du temps.

Mens sana in corpore sano.

Et pour démarrer, un grand classique :

La salutation au soleil

1/4 d’heure au BUREAU

Quelques étirements/assouplissements après quelques heures passées assis face à un ordinateur….par exemple.

Un 2ème 1/4 d’heure au bureau

Yoga des Yeux

Quelques mouvements occulaires qui vous permettront de soulager un peu vos yeux, sûrement très focalisés sur les écrans en ce moment. N’oubliez pas que nous sommes des « chasseurs-cueilleurs ».

Encore 1/4 d’heure, mais ça n’arrête pas

Toujours sur chaise et toujours pour votre bien être au bureau, ou ailleurs. Des pawanamuktasana des membre supérieurs.

Après une journée harassante

Après cette pratique comme les 7 sept nains de Blanche Neige vous pourrez chanter gaiement :
Heigh-ho, heigh-ho Je rentre du boulot !

Au réveil

Petite « routine » matinale, juste pour bien démarrer la journée.

JALA NETI

Jala Neti nettoyage et purification des voies nasales avec de l’eau salée. Simple et rapide ce 1/4 d’heure ne dure que 7 mn, petits veinards.

Les cours en ligne

Après le confinement, les cours continuent toujours avec une formule en live. Et vous pourrez retrouver toutes les vidéos pour pratiquer librement plus tard.

Connectez-vous sur le lien ci-dessus 10mn avant la séance pour vous préparer avec votre nécessaire de yoga : tapis plaid, zafu, sangle et parfois brique.

Si c’est la première fois, il vous faudra télécharger l’application ZOOM. Voici le lien permettant de le télécharger ZOOM un logiciel de vision conférence,

Pendant la séance, écoutez votre corps, respectez vos limites, faites ce qui est possible dans l’instant présent. A la fin du cours, vous pouvez utiliser le tchat pour poser toutes vos questions, vos expériences.

Cette période est une invitation à l’introspection, au retour à soi, retrouver un équilibre intérieur, au changement de vie, d’alimentation avec l’arrivée du printemps vous pouvez essayer la diète verte, il suffit de manger des aliments de couleurs vertes pendant plusieurs jours. Cette diète est un vrai nettoyage sur tout notre organisme. (Lire l’article dans les dernières nouvelles)

Je vous conseille vivement de profiter de ce moment si particulier pour pratiquer  le yoga régulièrement. Prenez soin de vous !!!!

Les prochains cours en live :

  • Lundi 25 mai à 18h15 yoga Intégral
  • Mardi  26 mai à 18h15 kundalini yoga
  • Mercredi 27 mai à 18h30 méditation de guérison
  • Vendredi 29 mai à 10h

N’hésitez pas à envoyer vos remarques ou faire part de vos difficultés à Nina de façon à pouvroir améliorer le système.

Revoir les cours  en replay en bas de la page

En dessous vous pouvez trouver l’enregistrement de ces cours, pour ceux qui ne peuvent pas participer au moment du live.

A consommer sans modération.

Vingt huitième séance (Kundalini)

Kriya : Série pour mobiliser son énergie
Relax : https://youtu.be/Om3e4qOxdLs jai jaddeesh – in dreams
Méditation : kirtan kriya

Séance de Kundalini Yoga du mardi 26 mai 2020 en live

Vingt septième séance (Intégral)

Yoga Traditionnel, c’est la séance donnée en live lundi 25/05.
Séance de yoga sur chaise
Relax : texte de Amma, briser les liens

Vingt sixième séance (Intégral)

Yoga Traditionnel, c’est la séance donnée en live vendredi 22/05.
Séance pour l’assouplissement et le renforcement des poignets.
Relax : Nos peurs les plus profondes de Nelson Mandela
Musique : sacred earth, inner peace music : https://youtu.be/OHx4SyN7UWc

Vingt cinquième séance (Kundalini)

Yoga Kundalini, c’est la séance donnée en live mardi 19/05.
Kriya : Wahe Guru Kriya travaille sur vishuddhi le 5ème chakra en lien avec la gorge, la communication.
Musique : Wahe Guru avec Gurudass, https://youtu.be/8SirxTx6yBs

Vingt quatrième séance (Intégral)

Yoga traditionnel, c’est la séance donnée en live lundi 18/05.
Travail autour de ujjayi pranayama pour développer la concentration et nous sortir d’un état post-traumatique. Relaxation : 432 Hz MIRACLE MUSIC || Raise Positive Energy || Deeply Relaxing & Healing Vibrations of 432Hz Music https://youtu.be/dg1_DXazvKI Méditation pour enlever la peur du futur.

Vingt troisième séance (Intégral)

Séance de Kundalini Yoga donnée le mardi 12 mai. Suite à un problème avec l’enregistrement, je ne peux pas vous montrer le cours en replay pour le moment.

Vingt deuxième séance (Intégral)

Yoga traditionnel, c’est la séance donnée en live lundi 11/05. Cours pour renforcer le système immunitaire et respiratoire, relancer l’énergie et combattre les rhinites allergiques.
Relaxation avec les koshis terre et eau.

Vingt et unième séance (Intégral)

Yoga traditionnel, c’est la séance donnée en live jeudi 07/05, pleine lune de Wesak.
Série pour cultiver la bienveillance envers soi et la faire rayonner autour de nous.
Méditation : Om mani padme hum ( https://youtu.be/iG_lNuNUVd4 )

Magnfique séance sur la compassion

Vingtième séance (Kundalini)

Yoga kundalini, c’est la séance donnée en live mardi 05/05.

  • Pranayama de purification
  • Echauffement : suryanamaskar 3x
  • Kriya : pour s’ouvrir vers l’extérieur
  • Relax : musique avec les koshis
  • Communicaton céleste : Gobinday Mukanday version de Snatam Kaur https://youtu.be/n8WFN-fzcko

Dix neuvième séance (Intégral)

Yoga traditionnel, c’est la séance donnée en live lundi 04/05.

  • Méditation de guérison : prana apana sushumna hari
  • Séance pour trouver un juste équilibre entre action et lâcher-prise, entre solaire/lunaire
  • Relax : mystic sufi rythm-masar

Dix huitième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live jeudi 30/04.
C’est du Yoga Traditionnel.

Dix septième séance (Kundalini)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mardi 28/04.
C’est du Yoga Kundalini.
Méditation de guérison du début avec Pran apana sushumna hari (https://youtu.be/zU8wzllYdz4)

Seizième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live lundi 27/04.
C’est du Yoga traditionnel pour renforcer le bas du dos et assouplir les hanches. Méditation de guérison du début avec Pran apana sushumna hari (https://youtu.be/zU8wzllYdz4)

Musique de relaxation : durgaashtakam-peaceful-music-for-protection-healing-relaxation-and-meditation (https://youtu.be/0GuCDLdrvkA)

Quinzième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live vendredi 24/04.
C’est du Yoga traditionnel, le bon moment pour nettoyer le foie et les yeux au printemps.

Relaxation : Puta Mata Ki Asees par Nirinjan Kaur (https://youtu.be/NPxWHDfVcZc)

Quatorzième séance (Kundalini)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mardi 21/04.
C’est du Kundalini Yoga. Kriya  pour la désintoxication du corps suivi d’une méditation pour se libérer des peurs avec le mantra aadays tisay aadays aad aneel anad anahat jug jug ayko vays (https://youtu.be/DIN_zx-h8iw)

Treizième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance de Yoga Trad, c’est le cours donné en live lundi 20/04.
Séance pour tourner l’attention vers le cœur, pour accepter nos fragilités et accueillir la lumière et l’énergie en nous. Dans la philosophie du yoga, le centre du cœur symbolise la guérison et la compassion.

Musique de relaxation : Arvo Pärt- Spiegel im Spiegel (https://youtu.be/TJ6Mzvh3XCc)

Douzième séance (Intégral)

Yoga trad, c’est la séance donnée en live vendredi 17/04.
Assouplissement des ceintures scapulaire et pelvienne

musique de relaxation : Sat Narayan Wahe Guru par Snatam Kaur (https://youtu.be/FNSrxDfLUS0)

Onzième séance (Kundalini)

Aujourd’hui, c’est du Kundalini Yoga, séance donnée en live mardi 14/04.
nabhi kriya pour prana et apana, série qui travaille et renforce la sphère digestive, facilite les éliminations et l’ouverture du cœur pour la guérison.

Communication céleste avec le mantra Aap sahaaee Hoa Sachay Daa Sachaa Doaa Har Har Har par Nirinjan Kaur (https://youtu.be/I52AKtRSfVo)

Musique de relaxation : Dance of Ganesh par Ajeet Kaur (https://youtu.be/M033WB6T9pE)

Dixième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live lundi 13/04.
C’est du Yoga « Traditionnel ».

Postures debout

Neuvième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live vendredi 10/04.
C’est du Yoga « Traditionnel ».

Equilibre et abdos au menu….

Huitième séance (Kundalini)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mardi 07/04.
C’est du Yoga Kundalini Yoga.

Un peu dynamique et tonique

Septième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live lundi 06/04.
C’est du Yoga « traditionnel », bref pas du Kundalini.

Ahh, ça fait du bien de s’étirer et de travailler tout en douceur.

Sixième séance (Intégral)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mercredi 01/04.
C’est du Yoga « traditionnel », bref pas du Kundalini.

Ahh, ça fait du bien de s’étirer et de travailler tout en douceur.

Cinquième séance (Kundalini)

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mardi 31/03.
Essayez, c’est du Kundalini Yoga, séance douce pour une découverte.

Dynamique, un peu….mais essayez.

Quatrième séance

Votre nouvelle séance, c’est la séance donnée en live mercredi 25/03.
Essayez, c’est du Kundalini Yoga.

Un temps pour vous.

Yoga Nidra

Troisième séance

Votre nouvelle séance, complète, en vidéo ou à écouter.Semaine du 23/03 au 30/03/2020

Un temps pour vous.

Rions ensemble
7 minutes de rire

Deuxième séance

Il s’agit d’une nouvelle séance, complète, en vidéo ou à écouter. Leçon publiée le 20/03

Première séance

Méditation de guérison

« Tout ce que vous avez à faire, c’est envoyer un message ou trouver le moyen d’établir une communication entre le mental et le corps de la personne malade. Le mental doit être en paix, de sorte que le corps puisse jouer son rôle. C’est là le seul traitement. Le corps se soigne lui-même. La médecine lui permet d’atteindre cet espace où la guérison peut avoir lieu. » -Yogi Bhajan

Un mantra pour la santé et la guérison

Selon l’approche yoguique, la maladie est d’abord une déconnexion entre soi et l’Univers. C’est une perte de contact, qui limite ou interrompt le flux d’énergie prānique entre l’individu et le Cosmos dont il est issu et qui le nourrit en permanence.

Le mantra ra ma da sa sa se so hang vise, par le pouvoir combiné du nād (la vibration) et du shabd (le Verbe créateur), à restaurer ce flux, pour rétablir la santé.

Les quatre premières syllabes invoquent le macrocosme (le niveau universel et impersonnel) :

  • Ra = Le principe du feu. Symbolise le soleil, source de vie, de chaleur et d’énergie. Il purifie et dynamise.
  • Ma = Le principe de l’eau. Symbolise la lune. Mère cosmique. Il rafraîchit et nourrit.
  • Da = Le principe de la terre, sa grande stabilité, l’ancrage, l’espace où l’on s’incarne dans le temps et l’espace.Fournit le terrain d’action.
  • Sa = Le principe de l’air. Symbolise l’infini impersonnel la conscience de Tout.
    Le son de cette vibration appelle l’esprit à descendre dans la matière afin de l’animer de vie.

Les quatre dernières syllabes renvoient au microcosme (le niveau individuel et personnel, soi-même) :

  • Combinées ainsi, Sa et Se invoquent à nouveau la vastitude de la totalité, sa nature infinie.
  • Enfin, So Hang nous identifie personnellement à ce qui vient d’être invoqué: « je suis cela ». Cette identification est d’autant mieux ressentie et installée dans notre psyché que l’on rentre le nombril sur la syllabe Hang.

Ce mantra puise dans les énergies du soleil, la lune, la terre et l’Esprit Infini pour apporter la guérison profonde.
La première partie du mantra se développe en direction du ciel.
La seconde partie appelle les qualités de guérison à descendre du monde supérieur vers la terre.
Ce cycle d’échange entre ciel et terre permet la transformation.
Ce mantra renforce l’interaction de l’esprit et de la matière.

En combinant ainsi les plans individuels et universels, le mantra donne à chaque cellule de votre corps la conviction qu’elle n’est jamais déconnectée de la Conscience Universelle, et que celle-ci est toujours disponible pour l’informer, la nourrir et la soutenir.

Pratiquer la méditation de guérison

Posture : Asseyez-vous  confortable, les jambes croisées. Étirez la colonne vertébrale, maintenez le dos droit, et rentrez légèrement le menton. Les yeux sont presque fermés. Si vous avez des difficultés, pratiquer sur une chaise en gardant les pieds à plat sur le sol. Prenez quelques respirations profondes, toujours sans forcer, à votre rythme. Au fur et à mesure de la récitation votre respiration deviendra plus ample.

Mudra : Placez les coudes confortablement contre les côtes. Ouvrez les avant-bras vers l’extérieur, à un angle de 45 degrés: les bras et les mains ne sont tendus ni vers l’avant ni vers les côtés, mais entre les deux. Pliez les coudes aux maximum, mais sans tension, pour rapprocher les poignets des épaules. Les paumes sont bien à plat, tournées vers le ciel dans un geste d’accueil,  les poignets fléchis, les doigts joints et tendus. Gardez consciemment les mains à plat durant la méditation, ne laissez pas le mudra devenir mou et imprécis.

Mantra :

ra ma da sa sa se so hang

La pratique :

 Il est important de tirer puissamment le nombril sur le Hung. Notez que le son Hung est court.

Chanter un cycle complet de l’ensemble du mantra à chaque expiration. Puis inspirez profondément et répéter.

N’oubliez pas de bouger la bouche précisément avec chaque son. Essayez de sentir la résonance dans la bouche et dans la zone des sinus.

Durée : 11 à 31 mn

Pour terminer : inspirez profondément garder le souffle poumons pleins: écouter le nād, le flux vibratoire du mantra, et ressentez-le dans chacune de vos cellules, y apportant la lumière, la guérison et la certitude qu’elles sont d’essence divine, jamais séparées de la source créatrice infinie. Par la puissance du son et du verbe, persuadez-en chaque cellule, chaque fibre de votre corps. Puis expirez.

Inspirez à nouveau et gardez le souffle pendant que vous offrez  maintenant cette prière de guérison à votre entourage, votre famille, les gens que vous aimez et qui vous aiment. Cela peut être une personne en particulier. Visualisez ces individus en pleine santé, rayonnants, heureux et fort.  Voir ces personnes totalement baignées dans une lumière blanche de guérison et complètement guéri. Expirez.

Enfin, inspirez, gardez le souffle, et tenez cet espace de guérison pour toutes les créatures, tous les êtres des plans connus et inconnus. Ressentez le monde, et l’Univers tout entier, parcourus d’un formidable flux d’énergie de paix, d’amour infini et de guérison. Expirez et détendez la posture.

Inspirez profondément, étirez vos bras très haut et secouez vigoureusement vos mains et vos doigts pendant plusieurs secondes. Gardez les bras levés et les mains tremblantes pendant que vous expirez. Répétez deux fois de plus et détendez-vous.

« Il n’y a personne qui ne soit pas un guérisseur. Dieu vous a donné, en vous, un système complet de guérison. Vous vous guérissez vous-même. Les médecins diagnostiquent, les herbes soignent, et Dieu guérit. » -Yogi Bhajan

Crise sanitaire : 40 jours de méditation de guérison

Pendant la crise sanitaire du Covid-19,  j’invite toute la sanghat d’Hari-Om à se joindre à pour les  40 jours de méditation de guérison. Proposez-le aussi à votre entourage.

Tous les jours du 17 mars au 25 avril au moins, à l’heure de votre choix, pendant 11 à 31 minutes, pratiquez cette méditation pour votre équilibre physique et mental, votre vitalité, votre pouvoir de guérison et d’auto-guérison, et votre capacité à tenir un espace de paix et de foi, pour vous-même et pour les autres.

Version de Snatam kaur  https://youtu.be/QEAdQP0QCFI

 

NOUVEAU : Childplay yoga, le yoga pour enfant

Jouer au yoga avec les enfants

Le yoga n’est pas une activité de plus pour l’enfant mais plutôt l’opportunité pour lui de créer un espace intérieur propice à la détente et au ressourcement.

Le cours de yoga ne sera pas pour l’enfant un lieu de compétition mais un lieu de découverte et d’échange où il apprendra à mieux se connaître par l’intermédiaire d’un travail postural et respiratoire.

J’aborde ce travail en mettant à sa disposition différents outils tels que jeux, histoires racontées, réalisation de mandalas.

Et cela dans une ambiance joyeuse et détendue où l’accent sera mis sur le respect de soi et des autres, l’acceptation dans laquelle les enfants découvriront leur propre sens de l’harmonie.

Possibilité de créer 2 cours en fonction de l’âge et du nombre d’enfants : 4/7 ans et 8/11 ans. L’engagement se fait sur l’année scolaire.

Les bienfaits du yoga pour nos enfants
  • Prendre conscience de son propre corps, le sentir, le découvrir. ·
  • Apprendre à respirer. ·
  •  Améliorer sa souplesse grâce aux postures. ·
  • Limiter ou éviter les problèmes de dos. ·
  • Canaliser et gérer ses émotions. ·
  • Se concentrer et développer ses capacités d’attention. ·
  • Se sentir plus en confiance, gagner de la confiance en soi. ·
  • Apaiser et réduire le stress…
La professeure

Ce cours est dispensé par Clémentine Dutailly. Elle est diplômée d’un master 2 APA (activités physiques adaptées), thérapeute manuelle en méthode Poyet, certifiée enseignante de yoga Sivananda et chilplay yoga avec Gurudas Kaur.  Elle pratique le yoga depuis l’âge de 3 ans avec ma mère. Elle a accompagné et animé des groupes d’enfants et d’adolescents en camp pendant 7 ans. Fille au pair à Londres.  Elle aime le contact des enfants pour leur curiosité et leur créativité.

On se retrouve sur le tapis
  • Cours d’essai : 11 septembre 2019 de 15h à 16h à l’Espace Anjali
  • Réservez votre place dès aujourd’hui car le nombre est limité
  • Reprise : le 18 septembre
  • Contact : 07.68.80.79.08
  • Tarif : 3 chèques de 70€

 

 

    

 

Retraite printanière : yoga, jeûne et randonnée dans le Vercors.

Annulée et remplacée par 

 

Notre confinement se prolonge et certains pourraient perdre le moral, la forme et leur énergie vitale.

Le  printemps resplendit dans nos jardins avec l’explosion de fleurs sur les fruitiers, la nature renaît chaque année quoi qu’il arrive sans se poser de question.

Le stage de yoga et jeûne dans le Vercors est annulé. le prochain aura lieu du 16 au 20 octobre 2020.

En attendant, je  vous propose à base de jus

cure de détox printanière

sur 3 jours en live avec ZOOM 

le 1er, 2 et 3 mai 2020

Nous aurons plusieurs rendez-vous par écran interposé pour la pratique du yoga, du pranayama, des kriyas, des mantras, yoga nidra, méditation, conseils naturos et autres…. 3 jours pour s’alléger et faire circuler l’énergie.

Le prix de cette cure est fixé à 90€. 

 

 

Stage Yoga et Jeûne Printemps 2020, la plaquette …

Le prasad, une offrande d’amour

Chers amis,
L’atmosphère est calme après une méditation de groupe, et il y a en même temps une attente comme celle de jeunes mariés qui se tournent l’un vers l’autre en ce jour particulier. C’est un évènement joyeux. Ils commencent par s’orner de guirlandes de roses, puis avec délicatesse et amour, échangent les anneaux bénis qu’ils se passent au doigt. On donne ensuite à chacun un petit morceau d’une sucrerie spéciale qu’ils se mettent mutuellement dans la bouche. Ce n’est pas une sucrerie ordinaire, car elle a été divinisée : même la plus infime quantité apportera bien-être spirituel et joie à celui qui la reçoit. Cette sucrerie s’appelle prasad. Les deux jeunes gens commencent leur vie conjugale par l’offrande mutuelle de ce présent divin.

Après une brève cérémonie, ils partagent le prasad de leur mariage avec tous ceux qui sont là pour célébrer leur union avec eux, et en gardent une partie pour ceux qui ne pouvaient être présents mais qui sont également dans leurs pensées.

Quelle est la meilleure attitude que nous puissions avoir lorsque nous offrons le prasad ? C’est une attitude d’amour total et de vénération, avec une humilité et une innocence telles que nous offrons la part la plus puissante de ce que nous offrons. Ce faisant, nous créons une osmose entre ce qui est offert et celui à qui cela est offert.

Les journées spéciales de célébration demandent toujours ces offrandes spéciales. Que ce soit ce mariage, la naissance d’un bébé, ou tout autre évènement marquant. Nous avons coutume de célébrer ces moments en offrant au Seigneur des prières sincères et pleines de joie accompagnées de nourriture et de cadeaux que nous distribuons ensuite à nos amis et à notre famille. Cette tradition existe dans toutes les cultures, religions et groupes ethniques ; elle est une façon de partager notre joie, d’abord avec notre Créateur, puis avec tous les autres.

Il en existe de très nombreux exemples : l’offrande du pain sacramentel de l’Eucharistie, de l’eau bénite, de douceurs, de pâtisseries et de fleurs, etc. Même des coutumes actuelles qui sont de nature très profane trouvent leur origine dans les offrandes sacrées des temps anciens. On dit par exemple que la tradition d’allumer des bougies sur les gâteaux d’anniversaire vient des anciens Grecs qui confectionnaient des gâteaux de forme arrondie en l’honneur d’Artémis, la déesse de la lune. Les bougies allumées sur le gâteau représentaient la lumière de la lune, et quand on les soufflait, la fumée emportait les prières et les vœux vers la demeure céleste de la déesse.

Par souci de simplicité, je désignerai ces offrandes sous le nom de prasad. Qu’est-ce que le prasad ? Pourquoi l’offre-t-on ? Comment sommes-nous censé le recevoir ? Explorons ces questions plus avant.

COMPRENDRE LE SENS DU MOT

Prasad vient du mot sanskrit prasâda qui était à l’origine décrit dans la littérature védique comme un état spirituel. Dans l’un des premiers textes, le Rig Veda, prasâda est décrit comme un état du mental expérimenté par les dieux et les sages, dans lequel ils ressentent une générosité spontanée qui leur fait souvent accorder des bénédictions à leurs adeptes. Ce n’est en fait que bien plus tard dans l’histoire que le terme de prasâda en est venu à qualifier l’offrande d’objets matériels tels que vêtements, fleurs et aliments, surtout des douceurs.

Si on considère l’étymologie même du mot, les deux termes sanscrits qui en dérivent sont prasanna et prasâda. Ils évoquent tous deux un sentiment de joie. Prasanna veut dire ‘clair, lumineux et tranquille’. De même, lorsque quelqu’un offre le prasâda, c’est avec autant de joie, de lumière et de clarté intérieure.

COMMENT OFFRIR LE PRASAD ?

Lorsque nous offrons le prasad, notre attitude est de la plus haute importance. Le yogi du vingtième siècle, Babuji de Shahjahanpur, a raconté un jour comment son maître, Lalaji de Fatehgarh, faisait une offrande aux divinités le jour de la nouvelle lune. Selon le rituel en vigueur, il versait de l’eau et l’offrait à ses ancêtres du monde d’en haut. Cependant, en observant ce que son maître faisait réellement, il découvrit qu’en fait Lalaji transmettait l’essence de l’eau qu’il offrait. Ce n’est donc pas le rituel visible qui importe, mais la condition intérieure, l’attitude qui le sous-tend et la façon de l’accomplir.

En fait, c’est ce qui donne au prasad sa qualité de joie et de vénération ce que j’ai offert à mon Créateur, je peux maintenant le partager avec tous Ses autres enfants.

Quelle est la meilleure attitude que nous puissions avoir lorsque nous offrons le prasad ? C’est une attitude d’amour total et de vénération, avec une humilité et une innocence telles que nous offrons la part la plus puissante de ce que nous offrons. Ce faisant, nous créons une osmose entre ce qui est offert et celui à qui cela est offert.

En fait, c’est ce qui donne au prasad sa qualité de joie et de vénération : ce que j’ai offert à mon Créateur, je peux maintenant le partager avec tous Ses autres enfants.

COMMENT DISTRIBUER LE PRASAD AUX AUTRES ?

Les gens se conforment souvent à toutes sortes de convenances culturelles pour distribuer le Prasad et, à l’heure actuelle, ces convenances peuvent sembler parfois trop ritualisées et anachroniques. Mais si nous étudions le savoir qui se trouve derrière ces convenances, nous ne tardons pas à réaliser que chacun des gestes ou rituels établis par nos ancêtres a un objectif. L’objectif a en général pour origine les principes scientifiques et la physiologie du bien-être de manière très précise.

En Inde, l’une de ces anciennes traditions consiste à toujours donner et prendre le prasad avec la main droite. Pour quelle raison ?

Essayons de comprendre un peu plus comment notre corps, notre cerveau et nos nerfs travaillent ensemble. Premièrement, lorsque nous étudions la physiologie du corps humain, nous découvrons que le côté droit du corps est essentiellement contrôlé par l’hémisphère gauche du cerveau et que le côté gauche du corps est essentiellement contrôlé par l’hémisphère droit.

Notre attitude en cette occasion doit être emplie de joie, accompagnée d’un sentiment d’amour et de gratitude envers le Divin.

Deuxièmement, notre système nerveux autonome contrôle nos réactions physiques automatiques aux situations. Il se compose des systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Lorsque le système nerveux sympathique est stimulé, notre corps devient plus actif et excité, et les taux d’endorphines et de cortisol augmentent. À l’inverse, lorsque le système nerveux parasympathique est activé, notre corps se détend et se calme, réduisant notre taux d’endorphine et de cortisol.

Il y a quelque chose qui s’appelle la latéralisation hémisphérique du cerveau (1) : chaque hémisphère de notre cerveau est davantage connecté à l’un de ces systèmes nerveux autonomes. Lorsque nous stimulons l’hémisphère droit du cerveau, cela fait appel au système nerveux parasympathique et lorsque nous stimulons l’hémisphère gauche, cela fait appel au système nerveux sympathique.

Donc, lorsque nous utilisons notre narine gauche ou notre main gauche, cela stimule l’hémisphère droit du cerveau qui, étant relié au système nerveux parasympathique, nous aide à nous sentir plus calme (2). D’où la pratique yogique qui consiste à respirer plusieurs fois par la narine gauche, en fermant la narine droite, afin de diminuer le stress.

Si nous observons attentivement, c’est peut-être aussi la raison pour laquelle Babuji de Shahjahanpur donnait ses bénédictions en levant la main gauche plutôt que de se conformer à la coutume habituelle de l’Inde qui est de lever la main droite. L’objectif était de rester calme et détendu, d’exercer le discernement en ne donnant que ce qui était le mieux pour la croissance spirituelle du chercheur.

Alors que se passe-t-il lorsque nous offrons le prasad ? Notre attitude en cette occasion doit être emplie de joie, accompagnée d’un sentiment d’amour et de gratitude envers le Divin. Nous voulons rester actif et excité, ce qui arrive lorsque nous le donnons avec la main droite qui est connectée au côté gauche du cerveau et au système nerveux sympathique.

1 Mel Robin, 2002. A Physiological Handbook for Teachers of Yogasana, pp. 55-56, Fenestra Books, USA2 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25035609

COMMENT RECEVOIR LE PRASAD ?

Lorsque nous recevons du prasad, la tradition en Inde est de le prendre avec la main droite, qui fait écho au système sympathique, de sorte que nous pouvons répondre au sentiment de joie de celui qui donne. Si nous devions nous servir de notre main gauche, elle ferait écho au système nerveux parasympathique et nous éprouverions de la douceur au lieu de partager l’excitation et le bonheur de celui qui nous le donne.

Lorsque le prasadnous est offert dans une attitude belle et joyeuse, nous voulons être d’humeur tout aussi joyeuse, remplis de gratitude pour ce don. Qui imaginerait être en colère ou contrarié en prenant cette offrande divine dans sa main ! Quel message cela donnerait-il à notre Seigneur ? Comment notre organisme réagirait-il ?

Il y a, dans l’offrande du prasad, un autre aspect d’une grande importance scientifique et spirituelle : seule une très petite quantité de prasad est censée être offerte et absorbée. Il en est ainsi afin que le peu qui est offert demeure dans le corps plutôt que d’être éliminé, contribuant ainsi à purifier l’organisme tout entier.

La science qui étudie la manière dont le prasadpeut purifier l’organisme et guérir les maux spirituels est également un sujet de profonde sagesse qui sera traité une autre fois.

La question qui vient ensuite naturellement est donc : Comment tout ce que nous mangeons peut-il devenir une offrande de prasad ?

Le processus consistant à manger consciemment a été expliqué en détail dans deux des ouvrages de Babuji de Shahjahanpur ; nous aborderons cela dans le prochain article.

Avec mes sentiments respectueux,

Kamlesh

Le lait doré

La recette du lait doré ou la potion magique des yogis

A plusieurs reprises, j’ai conseillé à mes élèves de boire du lait doré ou golden milk pour ses bienfaits. Potion magique au curcuma, l’or des Indes, très utilisé en ayurvéda.

C’est une recette qui se réalise en 2 temps.

 

1er temps : réalisation de la pâte de curcuma

  • 80 gr de curcuma en poudre pour ses actions anti-oxydante, anti inflammatoire, anti microbienne, anti-cancer, et pro-”longue vie”. Choisissez du curcuma, bio de préférence.
  • 1 cuillère à café de poivre noir moulu. La pipérine du poivre augmente la bio-disponibilité de la curcumine, la principale substance active du curcuma. Associée au poivre, l’absorption de la curcumine serait multipliée par 1000 : un moyen simple d’accroître le potentiel thérapeutique du curcuma (et en plus, le poivre noir est aussi un super antioxydant), ou 1 cuillère à café de gingembre frais râpé ou moulu
  • 1 tasse d’eau minérale

Faites chauffer tous ces ingrédients dans une petite marmite à feu doux pendant environ 8 minutes, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et épaisse à la jolie couleur dorée.

Laissez le mélange refroidir, puis versez-le dans un petit pot en verre, en céramique ou en terre cuite mais pas en plastique!

Vous pourrez conserver cette pâte de curcuma 1 peu plus d’un mois dans votre réfrigérateur.

La cuisson, souvent associée à une perte de qualité nutritionnelle, peut parfois se révéler bénéfique. C’est le cas du curcuma : la chaleur entraîne une dissolution progressive du curcuma, favorisant l’assimilation de la curcumine.

2ème temps : préparation du lait doré

  • 1 tasse de lait végétal d’amande ou de coco par exemple, pour l’onctuosité ou autre lait végétal.
  • 1 cuillère à café d’huile bio, 1ère pression à froid : de coco ou huile de chanvre, de sésame, de noix ou noisette. La curcumine est liposoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans les graisses. Le fait d’associer le curcuma à un corps gras favorise son absorption au niveau des cellules intestinales.
  • 1/2 cuillère à café de pâte de curcuma : l’ingrédient phare.
  • 1 cuillère à café de miel ou un peu de sirop d’agave, stévia, pour les becs sucrés… facultatif.

Mélangez tous ces ingrédients avec un petit fouet et faites chauffer l’ensemble sans faire bouillir.  Ajouter le miel en dernier pour qu’il ne chauffe pas. Selon votre gout, il est possible d’ajouter de la cardamome.

A déguster tiède ou froid

Yogi Bhajan (maître du Kundalini yoga) recommande de boire un verre de lait d’or chaque matin pendant 40 jours, avant le petit-déjeuner ou avant d’aller dormir (après un repas léger). 3 à 4 semaines seraient nécessaires pour observer les bienfaits du curcuma (sauf si vous êtes tombé dans la marmite étant petit).

Pour ceux qui souffrent de douleurs chroniques ou passagères, vous pouvez en consommer 3 fois/Jour durant 1 à 3 mois. Avec une alimentation adaptée évidemment!

Les bienfaits du lait doré

  • Anti-inflammatoire et analgésique naturel
  • Diminue les douleurs et inflammations chroniques ou passagères : arthrose, arthrite, tendinite.
  • Antioxydant
  • Entretien les cellules – protège du stress oxydatif, limite la création de cellules cancéreuses.
  • Antiseptique
  • Immuno-stimulant : stimule et renforces les défenses immunitaires
  • Purifie la peau et donne un teint « Bonne Mine »
  • Permet de diminuer la production du « mauvais cholestérol » le LDL
  • Soutien l’effort du foie et participe à son drainage (en association avec du Desmodium)
  • Lutte contre l’hypertension artérielle

Bonne santé à tous

Le Yoga thérapeutique

Posture de yoga avec un accessoire
Yoga thérapeutique

Le yoga thérapeutique travaille à libérer le stress et les émotions en utilisant différentes techniques de yoga telles que les asanas (postures de yoga supportées à l’aide d’accessoires, tels que coussins, blocs et sangles), les pranayamas (les techniques de respiration), la méditation, la relaxation et le yoga Nidra.

Ce yoga est particulièrement adapté pour toute personne fragilisée par une maladie longue ou invalidante, une opération, une dépression mais souhaitant retrouver ses capacités physiques etAjouter sa joie de vivre. Par le travail physique et mental qu’il propose, il permet de retrouver peu à peu ses sensations corporelles, sa mobilité, une aisance avec soi-même, une confiance. C’est une pratique qui permet de reprendre le pouvoir de son corps dans le but d’avoir une action bénéfique sur la maladie et vivre celle-ci de manière plus sereine, pour réveiller la force auto-guérison.

Le yoga, bien que très ancien, a attiré l’attention des scientifiques et des chercheurs. Des yogis ont accepté de subir des tests rigoureux pour démontrer comment le

yoga pouvait changer les fonctions du corps et du mental humain. Des explications scientifiques et médicales sont désormais apportées aux techniques et méthodes de yoga, sur leur impact sur la vie humaine.

Mon rôle, en tant que professeur de yoga et naturopathe ayurvédique, est de vous guider à faire de votre pratique, une pratique de pleine conscience et de lâcher-prise. C’est aussi de vous faire prendre conscience que vous détenez un potentiel de création et de protection . Je vous amène à vous redécouvrir dans le but vous reconnecter avec le « Soi » intérieur et de déguster le bien-être que procure le moment présent. Être dans le moment présent, c’est vivre à plein une sensation de calme et de paix intérieure.

Les séances fonctionnent par petit groupe de 6 personnes avec un engagement sur toute la durée. Le coût est de 140 les 6 séances. Il y aura 5 groupes pour l’année 2019-2020  de 16h15 à 18h :

  • 1er groupe : 11-18-25 septembre et 2-9-16 octobre 2019
  • 2ème groupe : 6-13-20-27 novembre et 4-11 décembre 2019
  • 3ème groupe : 8-15-22-29 janvier  et 5-12 février 2020
  • 4ème groupe : 11-18-25 mars et 31-8-15 avril 2020
  • 5ème groupe : 6-13-20-27 mai et 3-10 juin 2020

Seule une pratique régulière permet d’améliorer la santé et de la stabiliser. L’engagement, la patience et la persévérance sont nécessaires afin d’obtenir des résultats tangibles. Le Yoga peut aider dans la cure de nombreuses pathologies mais ne remplace en aucun cas le traitement du médecin.

Pour télécharger la plaquette.

20 choses extraordinaires que le gingembre fait à votre corps

 

Le gingembre possède en effet plus d’une corde à son arc. Amélioration de la digestion, propriétés brûle-graisses : vous ne verrez plus cette racine de la même façon! !
Les bienfaits du gingembre sur votre santé L’une des vertus les plus méconnues du gingembre est celle qui concerne l’amélioration de la digestion.

Selon certaines études, cette racine  posséderait des propriétés qui aident à accélérer le fonctionnement du métabolisme.

Qui plus est, la plante provoque une sensation de satisfaction chez la personne qui en consomme régulièrement.

  1. Il aide à lutter contre les cellules cancéreuses

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université du Michigan, stipule que le gingembre aurait des effets bénéfiques dans la lutte contre le cancer des ovaires. Il est donc fortement recommandé d’ajouter du gingembre à vos repas quotidiens en prévention.

  1. Il calme les symptômes du syndrome du côlon irritable

Le gingembre soulage les effets secondaires de cette maladie. Il peut être consommé sous forme de complément alimentaire (pilules, gélules, etc.), en thé… Le gingembre stimule le transit et améliore les fonctions digestives et intestinales.

  1. Il prévient la maladie d’Alzheimer

Il a été prouvé que le gingembre permettait de prévenir la dégénérescence cérébrale, à l’origine de la maladie d’Alzheimer, en préservant les cellules du cerveau. Si vous avez des antécédents familiaux de cette maladie, vous devriez commencer à consommer du gingembre pour rester en bonne santé.

  1. Il stimule l’appétit

Le gingembre est un exhausteur qui donne de la saveur aux aliments, il peut donc vous redonner de l’appétit.

  1. Il favorise la perte de poids

Paradoxalement, le gingembre peut aussi aider les personnes en surpoids. Une surcharge pondérale peut être très néfaste pour l’organisme et provoquer de nombreux ennuis de santé (maladies cardiovasculaires, cholestérol, diabète, etc.). Si vous souhaitez stimuler votre processus de perte de poids, vous devriez consommer régulièrement du thé au gingembre. Des études ont  prouvé que le gingembre permettait de réduire l’accumulation de graisse dans le corps.

Astuce – Recette minceur du thé au gingembre

Mettre un verre d’eau à bouillir et ajouter une cuillerée de gingembre frais râpé. Laisser reposer pendant 5 minutes, puis filtrer et ajouter du miel.

Vous pouvez sinon utiliser une 2ème recette : ajouter du gingembre à un verre de limonade afin d’avoir une boisson rafraîchissante.

  1. Il soulage les muscles après l’effort

Après une activité cardio intense, il est normal que les muscles se fatiguent… Grâce au gingembre, vous allez récupérer plus vite, plus facilement, et même augmenter vos performances physiques : vous aurez plus d’énergie et vous pourrez brûler ainsi plus de calories.

  1. Il stabilise le niveau de sucre dans le sang

Le gingembre régule le taux de sucre dans le sang, ce qui est un préalable important si vous êtes dans un processus de perte de poids. Il est aussi très efficace pour rester de bonne humeur tout au long de la journée, ce qui est une donnée très importante quand on souhaite perdre les kilos superflus et que cela altère notre moral ! Si vous consommez régulièrement du gingembre, vous allez avoir un taux de sucre stable.

  1. Il facilite l’assimilation des nutriments

Pour être en forme, donner à son corps les nutriments dont il a besoin est essentiel. Si vous n’êtes pas en surpoids et que vous ne prenez pas les nutriments dont vous avez besoin, vous devriez consommer du gingembre pour aider votre organisme à mieux les assimiler. De manière générale, le gingembre favorise le bien-être et la santé en général.

  1. Il soulage l’inflammation arthritique

Le gingembre peut soulager la douleur causée par une maladie articulaire (inflammation liée à l’arthrite). Le gingembre est l’un des meilleurs remèdes pour les personnes qui souffrent d’arthrite ; des millions de personnes à travers le monde en consomment pour prévenir les douleurs. À consommer sous forme de gélules, de thé, etc.

  1. C’est un anti-asthme naturel

Les gens qui souffrent d’asthme prennent souvent des médicaments stéroïdiens pour soulager leurs crises… Le gingembre est une alternative naturelle très efficace car il permet de libérer les muscles des voies respiratoires et de réduire l’inflammation. Même si cette plante ne guérit pas l’asthme, elle peut néanmoins réduire ses symptômes.

  1. Il stimule la circulation sanguine

Le gingembre est très utile pour régler les problèmes de circulation sanguine. Il est riche en minéraux essentiels (zinc, magnésium, etc.) qui participent au bon fonctionnement du système circulatoire.

  1. Il aide à traiter les engelures

Le thé au gingembre est un excellent remède contre les engelures, il accélère le processus de guérison tout en stimulant le système circulatoire. Une tasse de 30 ml suffit. Appliquez des cataplasmes sur les zones à traiter (vous pouvez aussi boire ce thé pour maximiser les résultats de cette astuce).

  1. Il soulage le mal des transports et les nausées

Il est très efficace pour soulager la cinétose, plus connue sous le nom de mal des transports. De nombreuses études ont démontré l’action antiémétique du gingembre sous forme de poudre (faculté à soulager les nausées et les vomissements).

  1. Il combat l’acidité gastrique

Si vous êtes sujet aux brûlures d’estomac, le gingembre est très efficace pour soulager l’inflammation. Il peut remplacer vos médicaments habituels en combattant l’acidité et ses effets secondaires gênants.

  1. Il lutte contre les gaz et les ballonnements

Si vous avez des gaz, essayez de boire du thé au gingembre juste avant d’aller dormir. Pendant la nuit, le gingembre aide à réduire les ballonnements en favorisant l’élimination des toxines.

  1. C’est un anti-douleur naturel

Le gingembre est réputé pour réguler la production des hormones et possède des propriétés analgésiques. En cas de douleur, buvez une tasse de thé au gingembre dès le réveil, le mal sera atténué.

Il permet aussi de faire baisser la fièvre, de combattre les douleurs et a des propriétés antibactériennes et antivirales. 

  1. Il décongestionne les sinus

Si vous préférez utiliser des remèdes naturels pour soulager les problèmes de sinus, essayez le gingembre. Cette plante est bien plus efficace que certains médicaments. En effet, le gingembre favorise les sécrétions et débouche les sinus. Vous pouvez en consommer aussi souvent que nécessaire, jusqu’à ce que vous constatiez une amélioration.

18.Il lutte contre la mauvaise haleine

Pour une haleine fraîche, consommez du gingembre après un repas et vous constaterez une nette différence. En effet, il prévient la mauvaise haleine après les repas. Vous l’aurez compris, au lieu de commander un expresso, optez plutôt pour un thé au gingembre !

  1. Il améliore la libido et c’est un excellent tonifiant et fortifiant de l’organisme.

C’est bien connu, le gingembre possède des vertus aphrodisiaques qui permettent de réveiller le désir sexuel… Cette plante possède des propriétés vasodilatatrices qui favorisent l’afflux sanguin dans les parties sexuelles.

  1. Le gingembre, un allié contre les nausées et vomissements

L’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’utilité du rhizome de gingembre pour lutter contre les nausées et les vomissements de la grossesse.

En effet, les gingérols et les shogaols contenus dans la plante jouent un rôle important dans l’effet antiémétique, notamment en agissent sur la réduction des mouvements de l’estomac.

MISE EN GARDE : Vous êtes enceinte ? Vous suivez un traitement ? Vous avez une maladie du sang ? Votre poids est insuffisant ? Vous devriez demander conseil à votre médecin avant de consommer du gingembre.

Source 20 choses extraordinaires que le gingembre fait à votre corps : www.santeplusmag.com

 

Bonne Année 2017

Namasté, 

Pour cette nouvelle année 2017,image

Je vous invite à retrouver votre âme d’enfant qu’elle vous apporte tout ce dont vous avez besoin, d’être curieux, de prendre des risques pour réaliser vos rêves.

Prenez soin de vous.

Padmini